Les implants pour les mollets

    Cette intervention est indiquée  à ceux (hommes et femmes) qui ont les muscles des mollets peu développés, donc elle permet l’augmentation du galbe des mollets trop fin par l’implantation des prothèses à l’intérieur de la gaine du muscle (appelé muscle jumeau) afin d’augmenter le volume du mollet. Les implants ne sont pas positionnés sous la peau, mais sous l’aponévrose des muscles (en profondeur des muscles). Les implants sont utilisés en chirurgie esthétique ainsi qu'en chirurgie réparatrice dans les cas de pied-bot, maladie de Charcot, une insuffisance de développement des muscles des mollets ou une poliomyélite.
    Pour implanter les prothèses, une incision masquée est faite dans le pli poplité, il s’agit le plus souvent d’implants en gel de silicone à enveloppe lisse. Selon l’anatomie du patient  et le volume souhaité, le praticien peut mettre 1 à 2 prothèses par mollet. Les cicatrices sont placées dans la partie haute du mollet et mesurent 3 cm de longueurs situées dans le pli postérieur de chaque genou. Ils se dissipent progressivement, jusqu’à quasi disparition, à partir du 5ème ou 6ème mois après l’intervention.
    L’intervention dure généralement une heure 15 minutes, elle est pratiquée sous anesthésie locale ou générale. Elle nécessite une hospitalisation d’une journée et une nuit, les drains sont enlevés le lendemain de l’opération. Le résultat est immédiatement visible après l’implantation des prothèses et l’œdème disparaît sur une durée de 6 semaines.
    Conseils:
    Les bas de contention sont indispensables pendant 30 jours
-plusieurs consultations sont à prévoir, la première est à dix jours après l’intervention, une deuxième après trois semaines, puis d’autres visites réparties sur un an.
    Pendant la première semaine, il est recommandé de réduire son activité et limiter ses déplacements.
    Afin de favoriser la cicatrisation profonde, il est recommandé d’opter la position allongée avec les jambes soulevées.
    Durant les deux premières semaines le patient doit obligatoirement prendre régulièrement  le traitement anti-coagulant prescrit pour favoriser la circulation sanguine et diminuer le risque de phlébite, des antibiotiques, des antalgiques simples.
    Les activités sportives ne sont pas envisageables qu’à partir de la 6ème                semaines après l’intervention chirurgicale.


                                              Retour
    Les complications:
    Comme toute intervention chirurgicale, la pose de prothèses de mollets peut engendrer et s’accompagner d’un certain nombre de complications, mais qui sont très rares:
    Des complications liées à l’anesthésie telle que l’allergie.
    Avec toutes les précautions prisent un hématome peut rarement survenir et peut nécessiter une intervention rapide et le plus souvent tout rentre dans l’ordre au bout d’un mois et demi.
    Une infection peut accidentellement survenir et qui peut nécessiter une intervention, la prise des antibiotiques ou parfois l’ablation des prothèses.
    Parfois les cicatrices peuvent être chéloïdiennes, hypertrophiques ou élargies et qui peuvent nécessiter parfois une retouche chirurgicale ou bien des actes particuliers comme les massages, l’injection de corticoïdes.
Chirurgie Esthétique |  Médecine Esthétique |  Dentaire Esthétique |  Greffe de Cheveux  |  Forum