Implants dentaires



    L’implant dentaire est une fausse racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire. Ce substitut artificiel reçoit la dent en porcelaine où elle sera utilisé avec d’autres dents ou implants, il sert à remplacer la racine d’une dent abîmée ou arrachée  et à soutenir une prothèse amovible.     L’implantologie est la discipline qui consiste à réhabiliter les dents manquantes par insertion dans l’os qui constitue les arcades dentaires de « fausses racines ». Les implants dentaires sont comme des dents naturelles, car ils ne peuvent pas être atteintes par les caries ou par un abcès de nerfs. Après que les implants sont installés, ils empêchent la perte de l’os qui empêchent à son tour le vieillissement du visage. Après une courte période de guérison, l’os s’attache à l’implant, un processus appelé l’osséointégration.

    L’intervention de la mise en place des implants n’est pas douloureuse. Le plus souvent, l’absence de la sensibilité pendant et après cette intervention est garantie. La mise en place des implants peut se comparer à une simple extraction dentaire, si le patient adopte les conseils de son praticien.

    La réussite de l’intervention chirurgicale dépend d’un critère primordial : est-ce que le patient est un fumeur ou non fumeur ? Les non-fumeurs présentent  un taux de succès très élevé qui atteint 95% (un taux de succès très satisfaisant), par contre pour les fumeurs ces taux ne dépassent pas les 80%.

    Chaque dent manquante peut être remplacé par une dent en porcelaine soutenue par un implant. Si tous les porteurs des dentiers sont manquants, le praticien implante au patient 10 implants qui soutiennent 14 dents pour chaque mâchoire. Vu les contraintes du budget disponible du patient et selon certaines conditions, une prothèse fixe / amovible peut être faite sur 2 à 6  implants.

              Retour

    On distingue deux types d’implants dentaires : des implants fixés sur la mâchoire (juxta-osseux) et d’autres dans la mâchoire (endo-osseux). Généralement, les formes sont cylindriques, comme ils peuvent aussi être en cône, en disque, en lame…Chacune de ces formes répondent à un besoin spécifique. Leurs diamètres varient entre 3 et 5 mm et leurs longueurs entre 10 et 15 mm.

    Il est recommandé pour un fumeur de réduire de manière très importante sa consommation de cigarettes un mois avant l’intervention et pendant au moins trois mois après l’opération.

    Un implant dentaire dépasse très largement la longévité humaine
Chirurgie Esthétique |  Médecine Esthétique |  Dentaire Esthétique |  Greffe de Cheveux  |  Forum